Swipe to the left

Test Lab - Asics Noosa FF

Test Lab - Asics Noosa FF
Par Running Conseil 25 avril 2017 24987 Vues Aucun commentaires

Test Asics Noosa FF :

Benoit, testeur Asics Noosa FF

Carte d'identité Testeur :

  • Prénom : Benoît
  • Âge : 20 ans
  • Poids : 64 kg
  • Taille : 1m76
  • Nombre de séances : 4/5
  • Distance de prédilection 10 km

Performances :

  • 5 km :16min52
  • 10 km : 35min23

Mes 3 modèles de chaussures "références" :

  • 1 : Saucony Triumph
  • 2 : New Balance Zante
  • 3 : Adidas Response TR

Conditions du test

Ce test s’est déroulé dans le cadre de ma préparation pour le marathon de Bordeaux (relais).

Compte rendu des séances test

Séance 1 :

footing en endurance fondamentale (première séance test)
  • Durée : 60min
  • Distance : 10 km
  • Conditions météo : température moyenne, temps sec.
  • Contenu de la séance : Footing de 60min
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Comme sur les autres Asics, modèle plutôt étroit pour pieds relativement fins.

La chaussure assez rigide idéale d'un point de vue dynamisme ne révèle pas tout son potentiel sur ces allures modérées.

Néanmoins le confort d’accueil et la légèreté rendent la chaussure agréable même sur un footing.

Note Globale :


Séance 2 :

Sortie longue sur route ou en nature
  • Durée : 1h20
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : routes
  • Conditions météo : Pluie fine
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 3 fois 10mn à 80%FCM
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Au delà de l'heure de course l'amorti commence à atteindre ses limites. Quand la foulée devient un peu plus lourde l'amorti n'est pas au rendez-vous. Ce n'est pas le registre de cette chaussure.

En revanche quand l'on monte à 80% FCM et qu'il s'agit de dérouler un peu, d'augmenter l’allure. La chaussure est complètement réceptive à une foulée plus dynamique et révèle immédiatement ses qualités de dynamisme

Note Globale :


Séance 3 :

travail de fractionné à allure modérée (85%FCM, allure semi, marathon ou trail, longues montées)
  • Durée : 60 min
  • Distance : 13 km
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 3 fois 8mn à 85-90%FCM
  • Confort :
  • Dynamisme :
  • Stabilité :

Impressions générales :

C'est à ces allures 85-90%FCM que la chaussure devient intéressante. La chaussure est assez légère tout en offrant une stabilité convenable (contrairement à des chaussures légère/compétition dans lesquelles le pied est souvent trop libre) notamment au niveau de la cheville grâce à un chaussant assez profond.

Bien qu'étant polyvalente par temps sec la chaussure reste d'abord conçu pour le bitume comme la semelle d'accroche relativement lisse en témoigne.

Note Globale :


Séance 4 :

travail de fractionné à allure rapide (AS10, VMA, fartlek, cotes courtes, travail en descente)
  • Durée : 1h10
  • Distance : 13 km
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 10 x 400m à 95%VMA
  • Confort :
  • Dynamisme
  • Stabilité :

Impressions générales :

Au fur et à mesure que l'allure augmente les sensations s'améliore. C'est donc tout naturellement sur cette dernière sortie que la chaussure montre le meilleure d'elle même.

Légère, dynamique mais confortable. On sent l'amorti tout au long du déroulé rendant l'attaque medio-pied moins traumatisante qu'a l'accoutumé.

Note Globale :


Bilan - Synthèse :

  • Nombre de séance : 6
  • Kilomètre total : 52 km

Impressions générales :

Points négatifs : La chaussure ne sort pas du lot sur une sortie longue étant un peu trop rigide pour ce type d'effort (+1h) (tout en restant convenable).
Chaussant assez étroit. Lacets ronds qui ne tiennent pas toujours très bien (il suffit de les remplacer).

Points positifs : Légèreté, dynamisme, confort d’accueil, tenue de cheville. C'est une alternative aux pointes pour les séances VMA sur piste permettant de monter en intensité tout en étant moins traumatisant.
Idéal pour séance de 1000 ou spé 5k/10k en général. Intermédiaire entre une chaussure légère/compétition et une chaussure plus classique comme on en trouve peu.
A enfiler aussi bien à l’entraînement qu'en compétition. Un mélange réussi entre la Fuzeex et la Dinaflyte

Petit + : Esthétiquement réussi, adieu le vieux logo Asics sur les cotés. Et la semelle sculpté donne une belle allure à cette chaussure.

Note Globale :


Asics Noosa FF - AW2017